Placé veut une hausse de 3% du budget 2014 de l'écologie.

2013-07-09t180312z-1-apae9681e5f00-rtroptp-3-ofrtp-france-ecologie-budget-place-20130709.jpg Le sénateur Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Jean-Vincent Placé a réclamé mardi une hausse de 3% du budget 2014 de l'écologie, faute de quoi son camp en tirera "les conséquences".

L'élu écologiste, qui avait protesté contre la récente éviction de Delphine Batho pour avoir critiqué le "mauvais" budget de son ministère de l'Ecologie, a été reçu pendant une heure par le président de la République à l'Elysée.

"Je souhaite un affichage du budget Ecologie de plus 3%", a-t-il déclaré à la presse en sortant du bureau de François Hollande.

"Au vote du PLF (projet de loi de finances-NDLR) 2014 nous serons fixés: soit nous le votons, soit nous ne le votons pas. Nous en tirerons l'ensemble des conséquences", a-t-il ajouté.

Le sénateur a pris acte du discours prononcé dans l'après-midi par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, annonçant un plan d'investissements de 12 milliards d'euros dont la moitié seront liés à la transition énergétique.

"L'affichage a l'air correct, mais je regarderai de près", a-t-il dit.

Malgré la présence de deux ministres écologistes dans le gouvernement, les élus EELV se montrent très critiques à l'égard de l'exécutif, notamment sur l'Europe et les choix budgétaires.

A moins d'un an des élections municipales et européennes, Jean-Vincent Placé a déploré un "gros problème d'animation politique" au sein du Parti socialiste, traditionnel allié des Verts, où il souhaite un retour des débats avec des représentants de son camp.

"Les différents comités qui devaient rapprocher les points de vue ne se sont jamais réunis, il n'y a plus de rencontres des gauches qu'avaient mises en place (l'ancienne première secrétaire) Martine Aubry et (l'ancienne dirigeante des Verts devenue ministre du Logement) Cécile Duflot. Il y a une vraie carence".

"Je souhaite qu'il y ait au sein de la majorité un comité de liaison et des discussions sur le fond", a-t-il ajouté.

Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet par Reuter

reuter promesse politique france société

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site