Plusieurs dizaines de militants de Greenpeace dans la centrale du Tricastin.

photo-richard-mouillaud.jpgPlusieurs dizaines de militants de Greenpeace ont pénétré sur le site nucléaire du Tricastin (Drôme) tôt lundi matin, montant sur les infrastructures entourant les réacteurs pour y déployer deux banderoles, a-t-on appris par l’organisation écologiste.

Les gendarmes de la Drôme ont confirmé la présence des militants lundi vers 6h30, sans pouvoir donner davantage de précisions.

Les militants sont entrés sur le site vers 5 heures du matin lundi, et ont déployé une banderole au niveau des réacteurs 1 et 3 où l’on pouvait lire: «Tricastin: accident nucléaire», et «François Hollande: président de la catastrophe?», selon Isabelle Philippe, chargée de communication de Greenpeace.

Vers 7h00, les militants ont déployé une autre banderole autour du réacteur 1.

Les responsables de la centrale n’étaient pas joignables pour communiquer sur la manifestation.

AFP

rassemblement citoyen société nucléaire france

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site