Un tiers de la nourriture à l'échelle mondiale est perdu ou jeté

logo-lerc.jpgLa nourriture perdue ou gaspillée à l'échelle mondiale produit davantage de gaz à effet de serre que n'importe quel pays, Chine et Etats-Unis exceptés, écrit l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans un rapport publié mercredi.

Un tiers de la nourriture destinée à la consommation humaine est jeté ou perdu, ce qui représente chaque année 1,3 milliard de tonnes et des quantités2013-09-11t095609z-1-apae98a0rlm00-rtroptp-3-ofrtp-fao-rapport-20130911.jpg considérables d'énergie, d'eau et d'engrais.

Près de 30% des surfaces agricoles dans le monde produisent ainsi à perte et un volume d'eau équivalent au débit annuel de la Volga y est englouti.

Au total, 3,3 milliards de tonnes de dioxyde de carbone sont ainsi produites, écrit la FAO dans ce rapport intitulé "Empreintes des pertes/gaspillage alimentaires".

S'il s'agissait des émissions de gaz à effet de serre d'un pays, il s'agirait du troisième plus gros pollueur au monde, derrière la Chine et les Etats-Unis.


par Reuters. Catherine Hornby, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser


rassemblement citoyen société agriculture réchauffement climatique gaspillage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site